Xiaomi second écran
Xiaomi second écran

La poussée multimédia que les smartphones ont connue ces dernières années est flagrante, vivante et de plus en plus avancée. Mais il existe des technologies qui planent toujours sans jamais être totalement oubliées, comme dans le cas du Second Display, qui a fait son apparition au fil du temps sur différents types de smartphones et qui pourrait maintenant arriver dans les mains de Xiaomi, et qui pourrait changer toutes les cartes sur la table.

L’histoire a commencé avec le Yotaphone, puis LG, Meizu et les pliables, comment Xiaomi va-t-il utiliser le second écran ?

Le Yotaphone
Le Yotaphone

L’histoire entre les smartphones et le Second Display dure maintenant depuis près de dix ans, le tout premier smartphone à adopter cette solution étant sorti en 2013, à savoir le Yotaphone. Concept particulier, qui prévoyait l’utilisation d’un écran e-Ink au dos de la coque et d’un écran à cristaux liquides à l’avant, un projet peut-être pour quelques-uns (lecteurs numériques) mais qui a surpris. À partir de là, le concept a pris une tournure plus favorable, comme par exemple LG qui, pour son V10, a fait de la solution une annexe à l’écran principal, donc pas au dos mais au-dessus, pour certaines utilisations de la notification.

LG V10
LG V10

Samsung a fait une tentative similaire d’une certaine manière, avec le magnifique Note Edge, qui était trop conceptuel pour fonctionner, en mettant une sorte d’affichage dans la seule courbure du panneau du smartphone, mais c’était surtout un principe d’affichage toujours actif. Puis ce fut le tour de Meizu, le premier vrai Chinois à mettre un deuxième écran dans un smartphone, le Pro 7 (et 7 Plus), qui servait surtout à prendre des photos selfies à partir de l’appareil photo principal et surtout pour les notifications. Un beau produit, mais Meizu lui-même n’y croyait pas assez.

Meizu Pro 7
Meizu Pro 7

Ensuite, l’idée de l’affichage secondaire s’est légèrement démodée jusqu’à l’avènement des smartphones pliables, Motorola et Samsung ayant choisi deux philosophies différentes : la première pour les notifications à clapet Razr, la seconde comme écran “standard” pour la série Fold et similaire à Motorola dans la série Flip, bien que plus risquée.

La chance de Xiaomi

Xiaomi deuxième écran
Xiaomi deuxième écran

Et puis nous arrivons en 2021, avec Xiaomi. En effet, ces jours-ci, sont apparues sur le réseau des photos du nouveau, prétendu, Mi 11 Ultra. Camera bumper important, appareils photo imposant et surtout un Second Display. Mais à quoi sert-il ? Malheureusement, cela reste en fait un mystère, car l’idée serait purement de prendre des selfies, pourtant l’affichage de l’écran principal du smartphone semble réserver quelque chose de plus.

Il est trop tôt pour le dire et le confirmer, mais si Xiaomi réussit à rendre l’affichage secondaire réellement utile, ce serait une percée dans l’industrie comme peu d’autres auparavant, marquant certainement un nouveau départ.

Source