Effet Trump : le cours de Xiaomi chute après l’interdiction américaine

Effet Trump : le cours de Xiaomi chute après l’interdiction américaine
Xiaomi Trump
Xiaomi Trump

Comme prévu, la nouvelle de l’interdiction américaine dirigée par Donald Trump contre Xiaomi a eu une conséquence directe sur sa valeur boursière. Le ministère américain de la défense a mis sur liste noire la société de Lei Jun and Co., l’accusant d’avoir des liens directs avec les milices gouvernementales chinoises. Il n’a pas fallu longtemps avant que la nouvelle ne fasse le tour du monde, soulevant des doutes et des controverses autour de la décision du président sortant. Mais au-delà des motivations et des raisons possibles, la réalité des faits est que ce geste a eu un fort impact sur le cours de Xiaomi.

L’interdiction américaine fait des ravages : les actions de Xiaomi chutent sur les marchés boursiers

Quelques heures après la promulgation de l’interdiction américaine, les actions de Xiaomi à la bourse de Hong Kong ont chuté de -10%. D’une moyenne d’environ 30 dollars par action, elle a atteint un pic minimum de 28,50 dollars. Nous ne sommes pas confrontés à un effondrement tragique, mais c’est quand même une descente soudaine qui s’est produite en quelques heures.

Bourse Xiaomi
Bourse Xiaomi

Lorsque la nouvelle est sortie, il y a eu un moment de panique en raison des doutes sur l’interdiction américaine et sur le fait que Xiaomi puisse subir le même sort que Huawei. Il semblerait donc, selon un approfondissement de la situation : contrairement à l’entreprise rivale, Xiaomi n’a pas été inscrite sur la liste des entités du ministère américain du commerce. Elle pourra donc continuer à commercer librement avec Google, Qualcomm, etc. : l’interdiction concerne l’impossibilité pour les personnes et les entreprises américaines d’investir dans Xiaomi.

C’est toujours une mauvaise nouvelle (en dehors de l’interdiction elle-même), quand on sait que Xiaomi a connu une croissance régulière ces derniers mois. Surtout dans la dernière partie de 2021, avec l’inauguration d’un Xiaomi Mi 11 qui avait contribué à une nouvelle poussée.

Source

Domenico

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.