Facebook & WhatsApp

Depuis 2014, l’acquisition de WhatsApp par Facebook a soulevé de nombreuses questions sur la quantité de données que le géant de Zuckerberg allait intégrer. Et plus le temps passe, plus la célèbre application de messagerie instantanée, mais aussi Instagram elle-même, s’intègrent dans une collecte de données non-stop. Conspirations mises à part, l’équipe de WhatsApp a modifié sa politique de confidentialité en ces heures, en ajoutant un postilla qui pourrait ne pas plaire à beaucoup.

WhatsApp va imposer le partage des données de ses utilisateurs avec Facebook et toutes les applications de l’entreprise

À partir des prochaines heures, les utilisateurs de WhatsApp recevront une alerte dans l’application les informant d’une mise à jour des conditions de service. Comme le montre la capture d’écran ci-dessous, la société fait savoir qu’elle a modifié sa façon de traiter les données des utilisateurs. Ce changement passe par trois points clés et c’est le troisième qui suscite le plus de doutes. En fait, bientôt, WhatsApp offrira une intégration plus profonde avec Facebook et toutes les entreprises et produits qui y sont liés. En bref, WhatsApp rendra de facto obligatoire le partage des données des utilisateurs avec Facebook et les applications connexes.

WhatsApp confidentialité?
WhatsApp confidentialité?

Quelles sont les données qui seront collectées et partagées par WhatsApp vers Facebook ?

Comme détaillé sur la page, il y a beaucoup d’informations que WhatsApp va partager avec Facebook. Cela comprend les informations sur le compte, le numéro de téléphone, le carnet d’adresses (si la législation locale l’autorise), les données sur les transactions financières, la manière dont vous interagissez avec les comptes privés et professionnels, et quand vous utilisez WhatsApp. WhatsApp sait également quel modèle de smartphone vous utilisez et quel système d’exploitation vous utilisez, quelle est l’autonomie de votre batterie, quelle connexion vous utilisez (y compris l’opérateur et l’adresse IP), quelle langue vous parlez, votre fuseau horaire, la localisation GPS (si elle est autorisée), etc.

WhatsApp tient à préciser que les messages resteront privés et stockés dans la mémoire de votre smartphone – une fois envoyés, ils sont supprimés des serveurs. Les deux seules circonstances dans lesquelles ils sont enregistrés sur les serveurs (mais sous forme cryptée et donc privés) sont les messages non livrés et les contenus multimédia (photos, vidéos, etc.).

Avec quelles entreprises WhatsApp partagera-t-elle ses données ?

Au sein du groupe Facebook Companies se trouvent plusieurs entités, certaines connues de la plupart, d’autres moins connues. Facebook, Messenger, Instagram, Direct, Boomerang, Portal, Oculus, Spark AR Studio, Audience Network, NPE Team, Onavo, CrowdTangle et d’autres entités plus petites.

Pourquoi ces données sont-elles partagées ?

La mise à jour du partage de données de WhatsApp à Facebook comporte une liste de motivations.

  • Aider à améliorer les infrastructures et les systèmes de prestation
  • Comprendre comment nos services et les leurs sont utilisés
  • Promouvoir la sûreté, la sécurité et l’intégrité de tous les produits de Facebook (systèmes de sécurité et lutte contre le spam, les fils de discussion, les abus ou les activités de piratage)
  • améliorer leurs services et votre expérience d’utilisateur en vous donnant des suggestions (par exemple, des amis ou des connexions de groupe, ou un contenu intéressant)
  • personnaliser les fonctionnalités et le contenu, vous aider à effectuer des achats et des transactions, et vous montrer des offres et des publicités pertinentes sur les produits Facebook
  • fournir des intégrations qui vous permettent de connecter votre expérience WhatsApp avec d’autres produits de la société Facebook

Le plus inquiétant est que, par rapport au passé, il n’y aura pas moyen de l’éviter. Un tel changement avait déjà commencé à l’été 2020, mais laissait la place aux utilisateurs pour pouvoir désactiver le partage de données avec Facebook. À partir du 8 février, elle sera cependant obligatoire : au cas où nous ne le voudrions vraiment pas, la seule façon de l’éviter sera de supprimer votre compte WhatsApp.

Source